18 articles

Education : le poulet ariégeois s’invite dans les assiettes des 5.000 collégiens !

Par Administrateur Conseil général de l'AriègePublié le 12 oct. 2016 à 15:32

A l’occasion du repas mensuel ariégeois, servi ce jeudi 13 octobre, sept collèges ariégeois se sont coordonnés afin de se fournir en 418 poulets auprès d’un éleveur installé sur la commune de Brie. Cette démarche illustre parfaitement le dispositif initié par le Département en fin d’année 2015, visant à inciter les établissements à accroître leur approvisionnement en produits locaux, dans une logique de valorisation des filières agricoles locales.

Pour le Conseil Départemental, cette démarche correspond à la politique engagée depuis 2008 dans le but de proposer au moins un repas par mois, concocté à base de produits locaux. Une initiative qui a pour principaux objectifs d’améliorer la qualité de la restauration dans les collèges, de soutenir les filières agricoles locales, et de sensibiliser les élèves sur l’origine et la diversité des goûts de l’ensemble des produits.

Jeudi, le poulet ariégeois sera donc en vedette dans les assiettes des quelque 5.000 demi-pensionnaires des collèges ariégeois* au cours du repas ariégeois mensuel.

Le repas ariégeois dans lequel les produits locaux entrent majoritairement dans la composition des menus servis aux collégiens du département est renouvelé chaque mois, en partenariat avec les responsables et les chefs cuisiniers des établissements ainsi que des diététiciennes du département.
* Les collèges de Vicdessos et Mirepoix ne participent pas à l’opération, ne disposant pas d’un service de restauration géré par le Département.

La démarche Départementale en faveur de l’utilisation des produits issus des circuits courts

Par Administrateur Conseil général de l'AriègePublié le 19 sept. 2016 à 14:44 ♦ Mis à jour le 19 sept. 2016 à 14:46

Depuis plusieurs années, le Conseil départemental s’est engagé dans une démarche de valorisation des produits issus des circuits courts afin de permettre d’assurer une alimentation de qualité dans les collèges dont il a la charge. Le Département souhaite aller plus loin et étendre cette initiative au niveau de l’ensemble des services de restauration collective présents sur le territoire.

Ainsi à l’initiative du Département, un débat sur le développement de l’utilisation des produits issus des circuits courts en restauration collective a été mené au cours du Festivals des Saveurs d’Ax-Les-Thermes en présence de la Chambre de l’Agriculture, du Conseil Régional et de Communes afin d’échanger et de progresser ensemble dans cette action.

Cette démarche autant nutritive qu’éducative vise à permettre aux enfants, mais également à d’autres usagers des services de restauration collective, de retrouver le plaisir de consommer des produits frais et de saison. Le but est également de soutenir et valoriser les producteurs ariégeois et l’économie locale.

Par ailleurs, un projet de légumerie centrale est également à l’étude. Celle-ci aurait vocation à préparer et conditionner les fruits et légumes frais pour les rendre facilement utilisables par les collèges mais aussi à terme les restaurants collectifs des écoles et maisons de retraite.

Cadre réglementaire de la restauration scolaire

Par Administrateur Conseil général de l'AriègePublié le 27 août 2015 à 10:58 ♦ Mis à jour le 23 août 2016 à 15:05

L’action du Département dans le domaine de la restauration, dont il a la compétence dans les collèges, s’inscrit dans un cadre réglementaire précis, défini par la loi n° 2010-874 du 27 juillet 2010 relative à la modernisation de l'agriculture et de la pêche et par ses décrets d'application dont  le  décret n° 2011-1227 du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis dans le cadre de la restauration scolaire.

Ce décret et l’arrêté qui l’accompagne s’appliquent à la restauration scolaire du 1er et du 2nd degré. La qualité et la diversité des mets préparés et servis font l’objet de prescriptions précises inscrites dans un tableau nutritionnel (fréquence, grammages, consignes spécifiques à certaines denrées, etc).

Ces textes s’imposent aux collectivités et aux établissements concernés. Les services vétérinaires de l'Etat sont chargés de vérifier l’application de cette réglementation.

Les diététiciennes, mandatées par le Conseil Général depuis 2008, soit bien avant la parution de ces textes, ont un rôle majeur dans ce domaine. Elles ont pour missions le suivi qualitatif du service rendu, la vérification des menus établis et des grammages au regard de la réglementation en vigueur.

Par ailleurs, et conformément à la compétence qui lui a été dévolue, le Département a instauré dès 2008 le Règlement des Services de restauration et d'hébergement. Celui-ci a été révisé par délibération de la Commission permanente du Conseil général du 16 juin 2014.

 

Le Règlement est également à télécharger ici.

 

Le courrier d'accompagnement est à télécharger  ici.

 

 

 

Produit et couvert local : Expérimentation de la « Georgette » au collège du Sabarthés

Par Administrateur Conseil général de l'AriègePublié le 08 juin 2016 à 10:32

Le Conseil Départemental responsable de la restauration scolaire dans les collèges engage une expérimentation originale, sur le thème de la « Georgette », au collège du Sabarthès à Tarascon.

Couvert original né de l’ingéniosité et de la persévérance d’un entrepreneur ariégeois installé à Saint-Lizier, la « Georgette » a obtenu une médaille d’or pour son design à l’occasion du récent Concours Lépine.


A la fois fourchette, cuillère et couteau, la « Georgette » présente un potentiel économique et en matière de notoriété que le Conseil Départemental souhaite accompagner en l’expérimentant grandeur nature. Des impacts positifs sont également attendus en matière d’économie d’eau et d’énergie.


Elle sera menée avec les demi-pensionnaires et les personnels de l’établissement du jeudi 9 au mardi 21 juin 2016.
A noter que cette expérimentation se déroulera notamment le vendredi 17 juin, date du repas ariégeois mensuel initié par le Département en 2008 dans sa volonté de valoriser les produits locaux et les filières courtes dans l’approvisionnement des restaurants scolaires de l’Ariège.

Dispositif de soutien financier aux collèges en faveur des produits issus des circuits courts

Par Administrateur Conseil général de l'AriègePublié le 03 mai 2016 à 16:51

Par délibération de la Commission permanente du 19 octobre 2015 et afin de soutenir la filière agricole en circuits courts et de maintenir la qualité de la restauration dans les collèges, le Département a mis en place un dispositif de soutien financier des collèges publics ariégeois en faveur de l’utilisation des produits issus des circuits courts, sans impact sur le tarif payé par les familles.

Pour l’année 2015, sur les 13 établissements concernés, 8 collèges ont pu bénéficier de ce dispositif et donc disposer de crédits supplémentaires pour le service de restauration. Ainsi, ce sont près de 100 000 € supplémentaires qui pourront être utilisés pour l’achat de produits issus de l’agriculture locale dans les collèges.

Pour l’année 2016, l’ensemble des établissements met en œuvre les mesures nécessaires pour bénéficier de ce dispositif et augmenter la part de produits locaux utilisés dans les services de restauration des collèges.

Cette démarche citoyenne est également positive pour les équipes de cuisine qui ont à cœur de travailler des produits frais pour le plus grand plaisir des élèves.

Page 1 / 4 Page suivante > Dernière page >>

haut de page